Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 16:42




 

Pour la 497ème année consécutive, dans la jolie ville des bords du Rhône,
les gardians de la confrérie de Saint-Georges, à cheval
sont montés à la Major pour se faire bénir
offrant à la ville entière un spectacle sans pareil.
.

 

 

 




Une journée à la gloire de la culture arlésienne
qui passe immanquablement par la célébration de la féminité sublimée
en de somptueux costumes.





 

En tête du cortège vient le prieur de l'Ordre de Saint-Georges avec la vieille bannière,
portant en croupe la Reine d'Arles assise en amazone.







 

Puis suivent 170 gardians, sur leurs chevaux de Camargue,
conduisant des Lices puis le porche de Saint-Trophime à celui de la Major tapie derrière les Arênes,
les belles arlésiennes majestueusement installées sur des piqués de coton.



 

Lorsque tous sont réunis devant la Major, les gardians sont bénis puis la messe commence.
Tout le monde ne peut y assister car l'église est trop petite 
mais on attend dehors la fin de la cérémonie (sans en suivre grand chose...).


Le cortège redescend ensuite dans la ville, assiste une fois tous les deux ans à la présentation de la nouvelle Reine d'Arles dont l'élection, selon des critères très stricts,
 ne ressemble en rien à celle d'une Miss France.

Elle sera pendant deux ans l'ambassadrice de la culture arlésienne
en Arles, en France et dans le monde et pour ce,
doit savoir parler provençal, se costumer toute seule...

Pour en savoir plus, deux liens intéressants :

Souvenirs de Reines ou encore  Reine d'Arles


Après le repas, la journée s'achève aux arènes à grand renfort de jeux et danses.

 







Les bébés ont leur place dans ce décor XIXème et portent des piqués blancs
 au fond de leurs pittoresques poussettes à l'ancienne.













Châles anciens, dentelles translucides et fragiles,
détails ravissants de manches brodées, de bijoux antiques,
profils gracieux, sourires charmants des arlésiennes
qui se prêtent gentiment aux caprices des photographes.


En Arles, la tradition est bien vivante,
on en porte fièrement les attributs
de génération en génération. 







C'est un festival de couleurs soyeuses et châtoyantes, le régal du photographe.
Courez-y l'an prochain, si vous le pouvez, ce sera l'élection de la nouvelle Reine d'Arles !


Je vous parlerai de la magie du costume de l'arlésienne dans un prochain article...




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mon+petit+atelier 15/05/2009 21:37

Magnifique! je t'imagine furetant de-ci, delà, pour le plus beau costume, le petit détail ou le plus beau costume!...

Tante Mimi 15/05/2009 12:48

C'est toi qui as pris toutes ces photos ?? Bravo !! Je comprends que L. soit rentrée enthousiaste . Tu vas regretter toutes ces couleurs du Sud.
Comment va la plus belle ?
Je t'embrasse.
Tte Mimi

Tamelle 13/05/2009 13:15

Tu utilises parfaitement ton cerveau droit : intuitions,saisie des détails, des émotions ...tu pourrais travailler pour une revue !

estelle 13/05/2009 02:33

tes photos sont somptueuses, merci de nous les faire partager !!!j'aime tant cette Provence que grâce à toi je retrouve ...

mere+oisive 07/05/2009 16:59

et hop je note ds mes tablettes pour y etre la n prochain!!!ces photos respirent la provence!!!!!!!!!!!!!!!

Présentation

  • : Mille et un ouvrages
  • Mille et un ouvrages
  • : Confections pour décorer la maison ou gâter ses amis
  • Contact

Contacter l'auteur

     047

 

Vous pouvez me laisser un mot dans les commentaires.

Recherche

 

 

Liens