Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 15:01

 





Chose promise, chose dûe, voici la suite de l'article du 1er mai,
dédicacé à Lorraine qui attendait cette publication depuis longtemps...

 

 

Le costume du pays d'Arles est magnifique. Il confère à celle qui le porte une allure de reine.
Toutefois il demande un réel savoir-faire et un temps considérable de préparation :
 pas moins de 3 heures à celles qui savent s'habiller seules.

 

 

A chaque âge de la vie de la femme correspond un costume.

  • le costume de bonnet est celui des enfants jusqu'à 8 ans : une jupe couverte d'un tablier, une chemise blanche couverte d'un caraco noir sans manche et un petit bonnet blanc.

 

  • Le costume de Mireille porté par les petites filles de 8 à 15 ans est plus complexe : une jupe ample et un tablier, un fichu blanc et une coiffe blanche qui demande un vrai savoir-faire.



  • Le costume de Virginen est celui de la jeune fille en âge de se marier. Elle prend alors le ruban aux Saintes-Maries de la Mer, le dernier dimanche de juillet. Elle ne porte plus de tablier mais une jupe de coton plus longue froncée à l'arrière, un eso (haut) noir sur lequel se ferme le fichu qui avec 3 autres éléments forment la chapelle. Ici, la jeune fille porte encore la coiffe blanche des Mireille.



  • Le costume d'arlésienne est porté pour la première fois par la jeune fille un an après sa prise de ruban, lors de la fête du costume, le 1er dimanche de juillet, lors de sa présentation à la Reine d'Arles. Il est en soie de la jupe à l'eso. Le fichu est particulièrement riche et beau. Le ruban est de couleur.


 A cela s'ajoutent de nombreux accessoires :
broches, bourses, gants de dentelles, saute-ruisseau pour relever la jupe.

 



 

Rien n'est laissé au hasard ou à la fantaisie :
la coiffure en rouleaux a ses codes et nécessite de porter des cheveux longs,
5 plis dans le cou sur le châle pour le maintenir,




5 épingles plantées à des endroits bien précis
et dont la disposition en triangle évoque le delta du Rhône...
 




Une fois costumée, une femme ne peut fumer en public.

 

Les rubans de tête sont des pièces rares et très coûteuses.
Un atelier en fabrique toujours aux Baux de Provence.
Ce sont eux qui déterminent le reste du costume qui leur est assorti.


Tous ces codes font de l'Arlésienne une des plus belles femmes costumées.
La variété des couleurs, le plissage des étoffes,
la finesse des dentelles sont un enchantement pour les yeux.







Partager cet article

Repost 0

commentaires

jackie 23/09/2010 01:27


Ayant intégré un groupe folklorique avec nos 2 filles qui dansaient, mon mari et moi, défilions "habillés". il nous était formellement interdit de dire "costumés" .
L'habit, se compose en plus de jupons et de pantalons fendus. les habits pour les paysannes, comportaient aussi de grosses chaussettes :)
De très bons souvenirs !
Je suis toujours sous le charme lorsque je peux voir ces magnifiques habits portés très souvent avec élégance.


ciboulette100 16/07/2009 00:24

BRAVOOOOOOOOOOOOOO !!!! clap clap clap clap !!!!

astridmarie 21/06/2009 20:57

Splendide..........merci pour cette belle petite leçon..........

estelle 21/06/2009 07:56

merci pour ces détails qui sont tous plus beaux les uns que les autres . La France est vraiment pleine de richesses, puissent ces traditions perdurer longtemps encore ... les photos de ces arlésiennes sont magnifiques !!!
J'ai enfin pu poster mes com ( non sans difficulté ...) !!!

o2 19/06/2009 21:59

quelle grâce et quel raffinement.
ça fait rêver!
n'hésites surtout pas à nous faire encore des articles comme ça.

Présentation

  • : Mille et un ouvrages
  • Mille et un ouvrages
  • : Confections pour décorer la maison ou gâter ses amis
  • Contact

Contacter l'auteur

     047

 

Vous pouvez me laisser un mot dans les commentaires.

Recherche

 

 

Liens